Notre histoire forge notre avenir

Actualités

This is a single blog caption

Servette-FCC : Pascal Oppliger : « On est une équipe qui aime bien les matchs compliqués »

L’entraîneur du FCC Pascal Oppliger ne craint pas plus que ça le déplacement chez les M21 du Servette FC

L’entraîneur du FCC Pascal Oppliger fait un petit bilan du premier tour et reste serein avant d’affronter le leader les M21 du Servette.

Cette défaite à Naters était-elle un match sans ?

C’est ça. C’est un match qu’on s’est compliqué nous-mêmes sans trop d’idées et sans vraiment de solutions. En plus, on a aidé l’adversaire à marquer des buts. Ce n’est pas l’adversaire qui a fait un gros match mais nous, on a été minimaliste et suffisant voire insuffisant. Je l’avais dit que Naters n’était pas forcément à sa place. Ils ont deux-trois joueurs de qualité devant. On leur a donné l’occasion de s’exprimer. Ils ont été efficaces sur nos largesses défensives. Offensivement, on n’a rien montré. Pour résumer, je dirai un match sans de la part de toute l’équipe. Je peux peut-être juste sortir Maxime Brenet qui a fait que le score ne soit pas plus large. On n’était pas là.

Quel bilan faites-vous du premier tour avec une équipe capable de très bonnes performances et de moins bons matchs ?

Le classement résume notre parcours depuis juillet. On peut faire du très bon football mais surtout à la maison. Par contre, on ne voyage pas très bien. On a de la peine à s’exprimer loin de notre synthétique. C’est un axe de travail pour le deuxième tour. La sixième place récompense les bons matchs qu’on a pu faire avec des très belles victoires contre des équipes qui jouent le haut. C’est aussi un classement qui nous rappelle que si on n’est pas au top à chaque match, on va perdre des plumes. Cela donne cette sixième place qui n’est pas trop loin non plus des dixième, onzième et douzième places.

Les M21 de Servette sont des leaders incontestés qui ne se sont pas encore inclinés à domicile. Comment faire face à cette équipe ?

On est une équipe qui aime bien les matchs compliqués. Je suis d’avis de dire qu’on est pour l’instant une équipe où on va pouvoir monter le niveau parce qu’on va aller cherche le niveau de l’équipe adverse. Par contre face à des équipes inférieures à nous sur le papier, on n’arrive pas à garder notre niveau qui nous permettrait de passer. C’est sûr que ce n’est pas facile d’aller là-bas mais c’est facile de dire aux joueurs que personne n’a jamais gagné là-bas. On les connait. On les a déjà joués une fois. Ils ne sont pas non plus inhumains. Ce sera à nous d’être très solides et de faire une belle performance. Après on verra s’ils sont dans un bon jour et s’ils arrivent à mettre en place leur beau jeu. Je ne crains pas ce match. J’ai plus peur de me déplacer à Naters qu’à Servette M21. Cela sent moins la peau de banane. Là-bas, on sait où on va.